Je suis « Trisko, le lérot », mais tous mes amis m’appellent Triskoléro

 

– « Allez oust ! Dehors ! Sale bête ! Nuisible ! »
C’est toujours la même histoire, dès que l’on m’aperçoit, je dois prendre mon baluchon et repartir sur les routes.
– « Pourquoi ? »
Parce que je suis différent. On ne me comprend pas.
– « Pourquoi ? »
Mais tu m’en poses des questions toi ! Bon, d’accord c’est bien parce que c’est toi, alors voici mon histoire :

Je suis de la famille des loirs, plus précisément je suis un lérot masqué (eh oui, Zorro est mon ami). Je suis né dans le jardin de l’amour, au château de Cheverny dans le nid abandonné d’un rouge-gorge placé juste au dessus de la statue « les deux arbres » qui représente deux amoureux, une sculpture de Gudmar Olovson (1936-2017) qui a aussi sculpté les bustes de présidents de la République.

Oh mais je m’égare ! C’est tellement beau là où je suis né.

Allez juste une question : Le château de Cheverny, tu connais ? Non ?
Mais si ! C’est le château du capitaine Haddock, qui s’appelle Moulinsart dans Les aventures de Tintin. VOIR

Eh, bien figure-toi que mon arrière-arrière-grand-père qui s’appelait Chlorophylle, a également été expulsé de ce château par ce même capitaine à coups de « Tonnerre de Brest » , « Espèce de bachi-bouzouk » , « Pirate » ,  « Bandit » … » et j’en passe comme tu peux t’en douter.

Cet arrière-arrière-grand-père a trouvé refuge en Belgique chez Raymond Macherot (1924-2008).
Ce brave monsieur était dessinateur de BD et a écrit les aventures de mon arrière-arrière-grand-père Chlorophylle, tiens-toi bien, pour… Le Journal de Tintin qui a publié ses aventures. Super le hasard tu ne trouves pas ?

On ne m’aime pas parce que j’ai une tête de bandit ?
D’accord, j’ai comme un masque sur les yeux. Et alors ? Mais les remarques ne s’arrêtent pas qu’à mon physique…

On dit de moi que je dors toute la journée et lorsque je suis éveillé, on dit que je suis une graine de vaurien qui mange tout ce qu’il y a dans le jardin. Que j’ai la bougeotte à grimper partout et à jouer les équilibristes dès que j’en ai l’occasion.

Et pire que tout, il paraît que je casse les oreilles parce que lorsque je m’exprime, on a l’impression que je crie.

Enfin bref, j’ai l’impression qu’on m’interdit d’exprimer mes émotions !

C’est ainsi que j’ai été à mon tour expulsé du château de Cheverny. Affolé, je suis tombé dans un panier qui flottait par hasard sur la Loire, le plus long fleuve de France comme tu sais.

– « Un Loir dans la Loire ! »
Ha ha ha ! on me l’a déjà faite, cette blague, mais je ne la trouve pas très drôle. Je ressemble pas du tout à mon cousin le loir d’abord.
Non, je ne suis pas susceptible. Tu m’embêtes et je n’aime pas ça, c’est tout. Tu as fini de rire ? Je peux continuer mon histoire ?

J’ai donc été bercé tranquillement sur la Loire jusqu’à parvenir à la cité des ducs d’Anjou.
Repoussé de jardins en moulins, de moulins en vergers, de vergers en maisons… j’ai fini par atterrir dans la cité des ducs de Bretagne à Nantes.
C’est là, avant qu’ils rejoignent la ville de Rennes, que j’ai fait la connaissance d’Anthony et d’Élodie qui m’ont recueilli avec bienveillance.
Et me voici aujourd’hui prêt à jouer avec toi !!

Mais avant que je me la raconte trop, je souhaiterais apprendre qui tu es.

Alors qui es-tu ? Raconte-moi tout ce que tu veux sur toi et envoie-moi ton histoire par email avant le 30 septembre 2020 s’il te plait.

Pour m’envoyer ton texte… clique sur mon museau rouge !
(tu peux joindre un dessin si tu veux)

Soutenez nous sur notre compte Ulule

Je partage :