Objectifs du projet pédagogique

TRISKOD inscrit son action dans des perspectives d’éducation à l’environnement et à la santé via le jeu, que ce soit sous forme d’animation, de formation ou de coaching.
TRISKOD n’est pas voué à l’enseignement des fondamentaux (lire, écrire, compter), mais permet de manière ludique de renforcer ses acquis issus de la famille et/ou de l’école.
TRISKOD
 propose d’agir en étroite collaboration avec les parents, les écoles, les associations, les éco-hameaux et fermes pédagogiques, les lieux d’accueils de loisirs (colonies, villages vacances, campings…) poursuivant les mêmes buts.

Nos intentions éducatives

  • Accompagner les enfants dans leur apprentissage d’une confiance en eux, au sein de la vie collective et citoyenne.
  • Développer l’altruisme par la coopération avec l’idée de partage et de solidarité face à l’individualisme et l’indifférence.
  • Reconnaître et accepter tout en apprenant et respectant la diversité culturelle, physique et psychique des autres pour rejeter toutes formes de violence discriminatoire.
  • Sensibiliser de manière forte à la protection de l’environnement.
  • Prendre soin de l’épanouissement des enfants dans un environnement naturel et non aménagé.

Nos valeurs éthiques

  • Bienveillance : respect, solidarité, courtoisie.
  • Citoyenneté : respect des droits de l’Humain, de l’enfant et de l’environnement.
  • Écologie : activité responsable.
    Notre vision du monde se fonde sur une approche humaniste et respectueuse de la Terre.

Notre pédagogie « 3 enjeux en jeu »

 

  • Faire apprendre de manière ludique l’essentiel de la vie aux enfants autour de trois enjeux : la culture, la santé et la nature.
  • Développer, par la pratique et le jeu en plein air, le raisonnement intuitif et déductif pour une connaissance de soi et du milieu naturel.
  • Permettre aux enfants et aux adultes accompagnants d’observer, d’analyser, de synthétiser et de vérifier des interrogations clairement identifiées, via des ateliers.

1.
La culture de soi et celle des autres

  • Se connaître soi et les autres.
  • Expérimenter la perception de son être et de son milieu de manière coopérative, tout en se confrontant aux limites du cadre environnemental et à celles des règles définies.
  • Ajuster ses émotions et ses acquis pour s’amuser ensemble.
  • Apprécier d’être soi et accueillir ce qui nous entoure par la reconnaissance.

2.
La santé de la terre et notre santé

  • Analyser le bien-être ou le mal-être ressenti face aux conséquences envers la planète dues aux activités et comportements humains.
  • Rechercher les relations bénéfiques entre les individus et l’environnement.
  • Synthétiser les différents moyens par le jeu, afin de trouver une harmonie humain-nature.
  • Contrôler la « symphonie » du respect de son bien-être, celle des autres et celle de son environnement.

3.
La nature de près pour s’épanouir

  • Observer simplement et librement ce qui se déroule devant soi, le théâtre de la nature.
  • Explorer son espace, naturel ou aménagé, à son rythme et de manière écocitoyenne.
  • Fusionner ludiquement et collégialement nos envies sur ce qui peut être réalisé dans ce même lieu.
  • Constater de manière contemplative ce qui a pu être accompli ensemble.

Ressources et méthodes

Pour les enfants de 3 à 12 ans et leurs accompagnants.

L’animateur, titulaire d’un BAFA, est spécialisé en protection de la nature avec 4 années d’expérience. Il est également qualifié BAC+2 et avec 10 ans d’expérience en contrôles sanitaire et environnemental dans le milieu de la santé.

7 POINTS-CLÉS

  1. Intervention au plus proche des lieux de vie des participants. Les lieux sont visités en amont pour définir les espaces où se dérouleront les animations pour assurer la sécurité des ateliers.

  2. Mise à disposition de matériels d’hygiène (eau, savons, papiers de toilettes, etc), d’une trousse de premier secours et d’eau potable.

  3. Élaboration pro-active en amont de nos prestations avec les enfants et/ou leurs accompagnants.

  4. Intégration dans la mesure du possible des enfants en situation de trouble ou de handicap physique ou psychique.

  5. Mise en place de temps d’échanges et de rencontres avec des acteurs locaux afin d’adapter les supports et le matériel nécessaires aux diverses activités.

  6. Mise à disposition de documents : règles et déroulement des diverses activités.

  7. Envoi d’une enquête de satisfaction à chaud, le jour même ; puis une semaine plus tard.